Il s'agit de saisir l’originalité de chaque terroir ou de chaque cépage pour l'inscrire dans le vin.
Nous possédons une grande diversité de terroirs, tous géologiquement différents, ce qui nous permet d'obtenir une large déclinaison de saveurs et de caractères.


MILLESIME 2013


2013 : un millésime faible en quantité mais grand en qualité !


Cette année fut marqué par un hiver long, frais et humide. Ces conditions climatiques ont repoussé le débourrement de la vigne aux alentours de fin avril. La fraicheur du mois de mai ralentit fortement la floraison à la mi-juin. Ce retard à la vigne favorisa les phénomènes de coulures et mis ainsi en péril les potentiels de récolte. Les retards accumulés durant le premier semestre de l’année ont pu être rattrapé par des fortes chaleurs durant les mois de juillet et août, générant même sur certains terroirs des situations de stress hydriques.
Le mois de septembre a été marqué par des conditions climatiques idéales, permettant ainsi d’améliorer l’état sanitaire de la vigne. La combinaison de hauts niveaux d’acidité des raisins et d’une lente évolution des sucres a permis de démarrer les vendanges à la mi-septembre pour les crémants et à la fin du mois pour le reste des cépages. Une météo plus capricieuse pointa le bout de son nez durant le mois d’octobre, alternée à la fois de journées sèches et ensoleillées et de périodes très pluvieuses. La chute soudaine des températures à la mi-octobre limita le développement de la pourriture mais ralentit la maturité en sucre des raisins.
Grâce à nos vaillants vendangeurs, nous sommes parvenus à rentrer dans nos chais une très belle récolte 2013 : faible en quantité (45 hl/ha) mais grande en qualité. Aucune Vendange Tardive, ni Sélections de Grains Nobles n’a été récoltée cette année.
En 2013, nous avons récolté pour la première fois et en quantité très faible du Gewurztraminer issu d’une vigne plantée entre les deux guerres sur le Clos histoires des Trois Chemins à Mittelwihr. Selon une étude géo-pédologique de la Sorbonne, ce clos est un des deux meilleurs à Gewurztraminer d’Alsace.
Les niveaux d’acidités importants combinés aux pH faibles ont favorisés des fermentations longues. Ces dernières se sont achevées fin juin. 2013 est sans conteste un millésime à l’acidité droite et fraîche offrant de très beaux potentiels de vieillissement.
Site par